van-et-camping-cars

location combi et louer westfalia

loc vans

  • pourquoi louer un van toutes options
  • pourquoi louer un combi au minimum
  • comment choisir un combi au minimum

location combi : a van campers

Combien ça coûte ? Tout dépend… Les loueurs n’ont pas tous les mêmes pratiques tarifaires, mais en général le tarif est relatif aux dates de location (c’est plus cher durant les vacances…

location campervan suisse

Pourquoi vaut-il mieux louer avant d’acheter ? Aménager un van soi-même demande énormément de . il faut optimiser la taille au maximum tout en rendant le tout très opérationnel ! Passer à l’action demande également un certain budget ( le bois, les matériaux, la mousse pour le lit, le design d’intérieur, etc. ). Il nous est difficile de vous donner un budget bien précis ici ( encore une fois, n’hésitez pas à aller voir la catégorie Le Van Bricole qui s’étoffe un petit peu plus parfois ). Louer avant d’acheter peut vous donner une excellente base avant de vous lancer dans d’achat et d’aménagement. Vous pourrez voir les agencements qui vous plaisent, et ceux qui vous plaisent moins. Vous pourrez aussi voir si la vie en van/camping car vous plaît ! Car les photos sur Instagram nous en mettent plein la vue, mais il est naturel d’être directement épuisé par le train de vie qu’entraine la vie en van ( Voir notre article les réalités de la vie en van mis en ligne sur Nomade Magazine ). Louer fera donc sortir de votre budget une petite somme de sous qui ne sera pas gaspillée ultérieurement dans des agencements fabriqués trop vite et qui ne vous conviendront au final pas. Avant d’acheter notre dacia Master tout aménagé, nous avons loué durant 5 semaines un van en Australie.

location van vw california

Vu de France, acheter un van pour faire son road trip en Nouvelle-Zélande apparaît juste insensé. Et toutefois, l’achat se présente comme bien meilleur marché que la location, surtout en période estivale. Mais gare aux arnaques. Conseils. Avoir votre petite Vanette rien qu’à vous, vous en rêviez ? Chez les Kiwis, c’est possible. Devenir propriétaire d’un véhicule est aussi simple que de payer 5 euros et de glisser un pli à La Poste locale. Encore faut-il le rentabiliser. L’achat n’est une solution futée que pour les locataires au long-cours. Pour les petits séjours réguliers, favorisez la location. Un peu plus chère mais énormément pratique ( voir liens au bas de cette chronique ). Si vous avez décidé d’acheter, choisissez bien votre moment. Dès le mois d’octobre, les prix des vans passent du simple au double ! Les Kiwis, sacrés men, ont bien compris la loi de l’offre et de la demande. Quand les touristes de l’hémisphère nord débarquent en masse pour passer la période estivale au chaud, les prix flambent. Alors qu’en période creuse vous pouvez trouver un exemplaire récent et décent à 1 500 €, courant décembre, vous essayez des vieux modèles rouillés pour 3 000 !

Le confort entre en ligne de compte également vous me direz ! Vous serez toujours mieux dans votre van, votre cocon, à l’abri des intempéries et des moustiques ( et autres bêtes moins commodes ) en l’occurence que sur un tapis de yoga dans une tente ou dans un motel en bord de route forcément douteux ( car vous utiliserez le moins couteux ). Là où « ça se discute », c’est pour l’hygiène. Le van impose de s’organiser pour les toilettes et les douches. Pour les toilettes, vous sauterez sur l’occasion dès que vous en verrez, vous les repérerez à l’avance même ( dans les visitor center ou les Walmart par exemple ). Pour les douches, en voyageant en exterieur, optez pour la douche solaire !

23 mai 2019