Louer un van aménagé

location camping car 47 et black black sheep

location caravane annecy

  • pourquoi louer un van au premier prix
  • à qui louer un véhicule aménagé low cost
  • comment louer van aménagé au premier prix

location camping car 47 : louer un van en france

Combien ça coûte ? Tout dépend… Les loueurs n’ont pas tous les mêmes politiques de prix, mais en général le prix est fonction des jours d’utilisation (Le budget pour la location d’un camping carnDe manière générale, il faut compter à peu près 3 000€ pour un mois dans la plupart des pays, pour un camping car dont la taille est équivalente à celle d’un van. Plus la taille accroit, plus le tarif grimpe ( jusqu’à 5 000 euros pour un mois ). Mais ces exemplaires giga chers et suréquipés ne nous intéresseront pas ici. Dans les pays où la demande est très forte ( Australie et Nouvelle-zélande par exemple ), les prix s’envolent immédiatement.

van couchette

Faut-il louer un van aménagé ou bien l’acheter ? Les vacances sur les routes disposent de quoi tenter. Rien de tel pour découvrir une région ou un pays qu’un van aménagé. Bien plus maniable et nettement plus discret qu’un camping-car – ou même qu’une caravane, cette petite maison roulante offre un confort digne de votre appartement ! Bien sûr, ce confort reste rudimentaire : après tout, cela reste une forme de camping – et même plus, ni moins. Petite cuisine, espace couchage et nombreux agencements équipent la majorité des fourgons aménagés. Bien plus qu’un moyen de transport pratique, la vie en van ou la vanlife, est aussi une source importante d’économies. Sur l’hébergement dans un premier lieu puis sur les diner au restaurant. Mais la location d’un van aménagé, contrairement à un achat, engendre des frais supplémentaires : compter plus ou moins 200 € par jour, en saison. Selon les agences locatives, ce montant inclut en général l’assurance, le matériel de cuisine et de camping, la climatisation et le chauffage. Avec leur carte grise quatre personnes ( souvent ), voyager en famille n’aura jamais été aussi créateur de lien. Vivre 24/24 h et 7/7 j ensemble, peut être source de conflit comme d’épanouissement. Selon nous, louer un van aménagé est un excellent moyen de se familiariser avec la vanlife. Par rapport à un achat, les formalités et le tarif sont nettement plus accessibles. Si ce type de voyage vous satisfait, il sera toujours temps d’acheter votre automobile ! Tant que la mésaventure ne déborde pas deux mois, nous recommandons définitivement d’utiliser les services d’un loueur.

california locations

Vu de France, acheter un van pour faire son road trip en Nouvelle-Zélande apparaît juste insensé. Et toutefois, l’achat se révèle être bien meilleur marché que la location, surtout en période estivale. Mais gare aux arnaques. Conseils. Avoir votre petite Vanette rien qu’à vous, vous en rêviez ? Chez les Kiwis, c’est possible. Devenir propriétaire d’un véhicule est aussi simple que de payer 5 euros et de faire coulisser un pli à La Poste géographique. Encore faut-il le rentabiliser. L’achat n’est une solution futée que pour les voyageurs au long-cours. Pour les petits séjours, favorisez la location. Un peu plus chère mais tellement pratique ( voir liens au bas de ce billet ). Si vous avez décidé d’acquérir, choisissez bien votre moment. Dès le mois d’octobre, les prix des vans passent du simple au double ! Les Kiwis, sacrés business men, ont bien compris la loi de l’offre et de la demande. Quand les touristes de l’hémisphère pas de calais débarquent en masse pour passer la période estivale au chaud, les prix flambent. Alors qu’en période creuse vous pouvez trouver un exemplaire récent et décent à 1 500 euros, au mois de décembre, vous essayez des vieux exemplaires rouillés pour 3 000 !

Le confort entre en ligne de compte également vous me direz ! Vous serez toujours mieux dans votre van, votre cocon, à l’abri des intempéries et des moustiques ( et autres animaux moins commodes ) plutôt que sur un tapis de yoga dans une tente ou dans un motel en bord de route toujours douteux ( car vous emploirez le moins couteux ). Là où « ça se discute », c’est pour l’hygiène. Le van impose de s’organiser pour les toilettes et les douches. Pour les toilettes, vous sauterez sur l’occasion dès que vous en verrez, vous les repérerez à l’avance même ( dans les visitor center ou les Walmart par exemple ). Pour les douches, en voyageant dehors, penchez pour la douche solaire !

26 janvier 2018