LA SECURITE    L'ACCIDENTOLOGIE

La réglementation

Les équipements

L'accidentologie


Des chiffres parlants

Alors que le volume du transport routier de marchandises a augmenté de près de 25 % ces dix dernières années, la sécurité a fait des progrès considérables. Suivant en cela les avancées de la sécurité routière dans son ensemble, le nombre d'accidents de la circulation impliquant un camion a baissé de 45 %. Sur le plus long terme et par rapport à une circulation routière globalement multipliée par trois en trente ans, la quantité de poids lourds impliqués dans les accidents de la route a été divisée par neuf !

Malgré l'accroissement des tonnages transportés, le trafic des VI n'augmente plus grâce, notamment, à la progression de la taille moyenne des camions et à un meilleur taux de chargement. Globalement, la part du trafic poids lourd a légèrement diminué depuis 10 ans, passant de 5,6 % à 5,2 % de la circulation totale. Dans le même temps, le trafic des voitures particulières (+1,6 %) mais surtout des véhicules utilitaires léger (+15 %) a augmenté.

Enfin, si le trafic des poids lourds étrangers a progressé de 20% entre 1999 et 2004, il ne croit plus guère aujourd’hui et représente 1,6 % de la circulation totale. Le pavillon espagnol est toujours le plus représenté avec un tiers des tonnages, mais les pavillons polonais, bulgares et roumains sont en forte croissance, ce qui a une incidence à la fois sur la sécurité et sur la pollution. En effet, les conducteurs et les véhicules de ces pays ne sont pas soumis aux mêmes règlements sociaux – temps de travail notamment - et environnementaux.

Les VI français et étrangers réunis représentent à peine plus de 5 % de l'ensemble de la circulation, quand les voitures particulières comptent pour 70 %, les utilitaires légers pour 16,5 % et les bus et cars pour 0,6 %. Les camions ne sont présents que dans moins de 4% des accidents corporels mais, hélas, dans 10 % des accidents mortels. Au final, les poids lourds ont nettement moins d'accidents par kilomètre parcouru, mais, du fait de leur masse, les conséquences en sont plus graves. Dans un accident impliquant un camion, on dénombre en moyenne huit tués hors P.L pour 1 tué dans le P.L. En 2011, 14,6 % des tués sur la route l'ont été dans un accident avec camion. Enfin, il convient de souligner que les conducteurs de poids lourds n’ont une part de responsabilité que dans un tiers des accidents dans lesquels ils sont impliqués, soit bien moins que les conducteurs de voiture et de motos (60 %).

Il faut également relever que les conducteurs de VI sont en pointe dans le combat contre l'alcool au volant, devenu la première cause de mortalité sur les routes, impliquée dans 30 % des décès. Les routiers sont dix fois moins concernés que la moyenne des conducteurs, tous sexes et véhicules confondus, dans les accidents mortels avec alcoolémie positive : 1,7 % des chauffeurs routiers contre 17,9 % pour l'ensemble des conducteurs. Un chiffre d'autant plus remarquable que l'alcool au volant est une caractéristique masculine à 92 % et que 90 % des conducteurs de PL sont des hommes.

Diminution du trafic poids lourds aidant, 2012 a vu le nombre de chauffeurs routiers tués diminuer de 15 % (55 décès), et retrouver son niveau plancher de 2009 (54 tués). Les accidents avec camion tuant en moyenne huit personnes pour chaque chauffeur routier tué, cette baisse du nombre d'accidents a eu un fort impact sur la mortalité de l'ensemble des usagers. La Sécurité routière estime que 80 vies ont été de ce fait épargnées.

Si le progrès est considérable au regard des 135 chauffeurs de PL tués en 2001, cela n'exonère pas pour autant les acteurs de la filière, les constructeurs et l'Etat d'adopter les dispositions nécessaires. Parmi celles-ci, citons l’adaptation des infrastructures et des véhicules, le contrôle plus strict des charges transportées et de leur arrimage, mais également des temps de conduite, puisque la fatigue du chauffeur constitue un facteur essentiel dans environ 20 % des accidents de poids lourds. Sans oublier la meilleure information des usagers sur les distances de sécurité à respecter et sur les spécificités de la conduite et de la dynamique des camions.

Désormais première cause de la mortalité au travail, les accidents de la circulation, tous types de véhicules confondus, que ce soit sur le trajet domicile-travail ou en mission, font l’objet de l’attention des employeurs. De plus en plus d’employeurs mettent en place des plans de prévention du risque routier en entreprise - le plus souvent en partenariat avec des organismes publics (Sécurité routière, assureurs sociaux) - destinés à réduire l’accidentologie des VI, mais également des autres véhicules utilisés par leur personnel.

Pionnière des stages "sécurité", l'APTH est réputée dans la formation au transport des matières dangereuses. Créée en 1975 à l'initiative des compagnies pétrolières, l'Association pour la Prévention dans les Transports d'Hydrocarbures exploite 70 centres de formation qui accueillent chaque année environ 35 000 stagiaires. Organisme agréé par le ministère des Transports, l'APTH possède notamment le plus grand circuit de conduite poids lourds d'Europe, près du Creusot, en Saône et Loire. Celui-ci accueille non seulement des conducteurs de camion citernes, mais aussi des chauffeurs de transports en commun, des militaires et des conducteurs du BTP qui se forment à la « conduite préventive », aux manœuvres d'évitement et aux freinages sur chaussée glissante et qui découvrent les limites physiques de leurs véhicules.

Ces efforts pour une route plus sûre supposent une étroite coopération entre tous les acteurs. Les usagers, au premier chef, ont commencé à modifier leur comportement au volant. Les entreprises également, sont toujours plus conscientes et responsabilisées, mais aussi les constructeurs qui travaillent à l’amélioration de la sécurité active et passive de leurs véhicules. Quant aux Pouvoirs Publics, en charge notamment des infrastructures routières et de la réglementation, ils initient de nombreuses directives pour conforter un TRM durable et sûr.


www.securiteroutiere.gouv.fr
www.unionroutiere.fr
www.preventionroutiere.asso.fr
www.inrets.fr
www.fntr.fr
www.asso-psre.com
www.gp2r.com
www.apth.fr

 


Droits de reproduction et de diffusion réservés

 

dids - des idées et de sites - l'agence web en communication et nouveaux médias