METIERS    Les métiers du camion

Les métiers

L'emploi

 _ Des emplois stables qui se féminisent

Les formations

Le recrutement


Des emplois stables qui se féminisent

La profession demeure un relatif havre de stabilité dans un environnement économique où le travail précaire progresse. L'intérim et les CDD, même s'ils se sont légèrement développés au cours des vingt cinq dernières années ne concernent respectivement que 2 % et 5 % des emplois. Les conducteurs salariés sont en CDI pour 84% d'entre eux, plus de la moitié ont une ancienneté dans l'entreprise de 5 ans et plus. Enfin, à l'opposé de l'image du forçat de la route, 47 % de ces conducteurs déclarent ne pas aligner plus de 40 heures par semaine et 59 % ne pas travailler de nuit.

Il faut d'ailleurs rappeler que 75 % des tonnages transportés le sont sur une distance inférieure à 150 km, et plus de la moitié (57 %) sur moins de 50 km. Selon la Fédération Nationale des Transporteurs Routier (FNTR), les conducteurs français qui travaillent en moyenne 32,8 heures par semaine alignent les temps de travail et de conduite les plus faibles d'Europe. Et seuls les routiers français se voient payer comme temps de travail tous les temps d'attente.

Comme tous les autres, ce secteur se féminise. Ces vingt cinq dernières années, la proportion de femmes parmi les chauffeurs est passée de 4 à 10 % si on prend en compte également le secteur du transport de personnes, révèle  une enquête INSEE – DARES (Direction de l'Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques - Ministère du Travail). De même, dans la branche des transports et de la logistique, la proportion de femmes parmi les cadres est passée de 7 à 20 % durant la même période.

S'il reste encore bien du chemin à parcourir, le secteur des transports est de très loin un des moins discriminant pour les femmes en termes de rémunération : l'écart de salaire horaire n'y est que de 0,3% contre 15,5% en moyenne dans les entreprises privées françaises. Cela s'explique par le fait que les femmes occupent généralement dans le TRM, et contrairement à tous les autres secteurs de l'économie, des emplois plus qualifiés que ceux des hommes.


sur la place des femmes :
www.travail-emploi-sante.gouv.fr/

 


Droits de reproduction et de diffusion réservés

 

dids - des idées et de sites - l'agence web en communication et nouveaux médias