INNOVATION    LE CAMION DE DEMAIN

Recherche & Développement

Le camion hybride

Nouvelles énergies

La sécurité

Les performances techniques

EMS, le super camion européen

Le camion de demain

Il roule déjà...


L'information et la sécurité en continu

Demain, le camion deviendra le partenaire intelligent du conducteur. L'électronique embarquée, déjà comparable en puissance à celle qui équipait les fusées des missions Apollo gagnera encore en efficacité. Les VI seront alors des acteurs déterminants d'une circulation plus aisée, moins polluante, toujours plus rationnelle et économique, encore d'avantage complémentaire des autres modes de transport de marchandises.

En liaison permanente, par satellite, avec ses affréteurs et les centres d'information routière, le camion pourra optimiser ses parcours et ses livraisons. Informé, orienté et affrété en temps réel, il répondra aux besoins nouveaux du TRM, dont le développement est estimé de l'ordre de 2,5 % par an entre 2000 et 2030. Soit un doublement du tonnage en 30 années seulement ! Pour que cela ne débouche pas sur un doublement du trafic poids lourds, les transporteurs devront travailler de manière encore plus intelligente et efficace et, dans ce cadre, les nouveaux outils de guidage et de logistique seront déterminants.

L'amélioration des conditions du trafic routier et la diminution des coûts de transport seraient facilitées également par la mise en circulation, dans certaines conditions particulières à déterminer et seulement sur certaines parties adaptées du réseau routier, de véhicules de plus grande capacité, les EMS (European Modular System).

Des équipements aujourd'hui encore à l'état de prototypes, ou pour certains encore rares sur les véhicules en circulation, seront demain monnaie courante sur les VI. A commencer par les systèmes de sécurité prédictifs des situations à risques, qui réduiront fortement le nombre et la fréquence des accidents ainsi que la gravité des blessures.

La circulation apaisée bénéficiera du fonctionnement en réseau de l'ensemble des systèmes d'aide et d'assistance montés sur un nombre croissant de véhicules, camions mais aussi voitures et petits utilitaires. Ces dispositifs s'informeront mutuellement et préviendront le conducteur en cas de ralentissement soudain ou de phénomène météo. Ces aides à la conduite, seront appelées demain à suppléer le routier défaillant, inattentif ou fatigué et plus seulement à l'avertir. Comme c'est déjà le cas des systèmes de correction de trajectoire type ESP, ils se substitueront au besoin à l'homme pour assurer, ce que font déjà la majorité des voitures particulières récentes, le freinage automatisé d'urgence, mais aussi le respect des distances de sécurité et le maintien dans la file de circulation.

Plus radical encore, les convois de camion automatisés dans lesquels les conducteurs pourront lâcher le volant et se laisser conduire, voire lire ou dormir. Dans le cadre du projet européen SARTRE (Safe Road Trains for the Environment ou convois routiers sécurisés et respectueux de l'environnement), Volvo a récemment fait rouler un convoi de quatre véhicules – un camion suivi de trois voitures – circulant à 90 km/h et se suivant chacun avec un intervalle de six mètres. Seul le conducteur du camion de tête conduisait réellement, ceux des véhicules suiveurs étant passifs, l’électronique de bord faisant reproduire fidèlement et simultanément aux voitures suiveuses les accélérations, freinages et déboîtements exécutés par le conducteur de tête.

En complément de la transmission de ces "ordres", les trois voitures étaient équipées de moyens de conduite automatique autonomes "conventionnels". Pilotés par radars, lasers et caméras, ces systèmes sont déjà présents sur de nombreuses voitures haut de gamme. Ils sont capables, sans intervention du conducteur, de conserver la distance de sécurité avec le véhicule précédent, de braquer pour maintenir leur place dans la file et même d'opérer un freinage d'urgence si le conducteur ne réagit pas. Le système mis en œuvre par le projet SARTRE n'ajoute à cet arsenal technologique désormais banal, qu'un système de communication entre véhicules ainsi qu’un terminal par lequel les conducteurs du cortège peuvent à volonté le rejoindre ou le quitter après approbation du chauffeur de tête. Une des conclusions les plus déterminantes du projet montre que de tels convois robotisés s'insèrent sans danger dans une circulation "normale" et qu'aucun aménagement de l'infrastructure ne serait rendu nécessaire par leur généralisation.

Les expériences de Volvo déboucheront très probablement en premier lieu sur des "trains" de camions. D'abord parce qu'on voit mal les automobilistes s'adapter aux limitations de vitesse bien plus basses imposées aux Poids lourds. Ensuite parce que l'intérêt économique de cette innovation est bien plus évident pour le TRM que pour les trajets des particuliers. Les transporteurs, quant à eux, seront très sensibles au gain en carburant, en sécurité et, si la législation le permet, dans le domaine des horaires de travail.

Deux avancées majeures sont attendues de cette technologie et d'abord pour la sécurité. En effet, les systèmes robotisés ont des temps de réaction inférieurs à ceux de l'homme et ignorent la somnolence. Ensuite pour l'environnement, car des véhicules se suivant d'aussi près ne forment plus qu'un seul ensemble aérodynamique, d'où des économies de carburant pouvant atteindre 20 %, voire d'avantage sur des poids lourds pour lesquels la résistance aérodynamique a plus d'incidence. Les conséquences sur les rythmes de travail des chauffeurs sont plus difficilement prévisibles. Faudra-t-il considérer qu'un conducteur est au repos lorsqu’il ne conduira pas réellement son camion ?

Ces recherches sont à rapprocher de celle de Google qui expérimente actuellement aux Etats-Unis, une flotte de six voitures entièrement autonomes. Ces « Googlecar », des Toyota Prius hybrides entièrement robotisées, ont déjà parcouru 400 000 km sans intervention du conducteur. Avec un seul accrochage au bilan, sur un parking… Un conducteur avait repris la main !

 


sur les recherches des constructeurs :
www.daf.eu/FR
www.iveco.com
www.man-mn.com
www.daimler.com
www.scania.com
www.volvogroup.com
www.renault-trucks.fr

sur la route intelligente :
www.ertico.com
www.voituredufutur.blogspot.com

sur le transport de demain :
www.transport-intelligent.net

sur  les technologies de sécurité :
www.certu.fr

sur le projet SARTRE :
www.sartre-project.eu

 


Droits de reproduction et de diffusion réservés

 

dids - des idées et de sites - l'agence web en communication et nouveaux médias