ECONOMIE    LE RÔLE ECONOMIQUE

La filière camion en France

Les acteurs

Le rôle économique

 _ Le chiffre d'affaires  _ L'emploi
 _ 44 tonnes : un progrès pour le TRM
 _ Le TRM dans l'opinion publique

Les infrastructures


44 tonnes : un progrès pour le TRM

En France, le poids total roulant autorisé (PTRA) des ensembles routiers est depuis 1989 passé de 38 à 40 tonnes, avec autorisation à 44 tonnes pour le transport combiné rail-route ou rail-fluvial. Du coup, tous les ensembles semi-remorque Maxicode à 5 essieux récents sont homologués pour ce tonnage. Depuis le décret du 17 janvier 2011, l'autorisation du 44 tonnes a été étendue aux secteurs agricole et agro-alimentaire. Et depuis janvier 2013, elle concerne tous les types de chargement pour les poids lourds homologués à 44 tonnes. Cette augmentation de 14 % de la charge utile, qui passe de 25 à 29 tonnes, devrait permettre une réduction de 4 % des émissions de CO2, et de 9 % du trafic poids lourd.

Un temps envisagée, l'obligation d'un sixième essieu a été écartée par les pouvoirs publics.. La possibilité de charger à 44 tonnes n'a été assortie que deux obligations visant à limiter l'usure des routes. D'abord, concernant la répartition du chargement, la charge sur l'essieu moteur - le plus agressif pour le bitume - est limitée à 12 tonnes au lieu de 13 tonnes auparavant, et la charge maxi pour le groupe de trois essieux de la remorque est abaissée de 31,5 à 27 tonnes. Ensuite, tous les camions immatriculés à partir du 1er janvier 2014 et homologués pour 44 tonnes devront être équipés de suspensions pneumatiques (ou équivalent) sur leur essieu moteur.

 


www.setra.fr
www.cnr.fr
www.securite-routiere.gouv.fr

 


Droits de reproduction et de diffusion réservés